NetEnviesdebebes

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2006

La phase d'opposition : quelques généralités

Phase d'opposition, crise d'opposition, terrible two, crise du non, période du non, crise des 18 mois, crise des 2 ans...toutes ces expressions pour une période, pas toujours facile à vivre pour le bébé qui grandit et ses parents, la fameuse crise d'opposition qui survient entre 18 mois et 3 ans. Pourquoi une telle crise, souvent qualifiée de "première adolescence" ?

Mais qu'est-ce qui lui arrive ?

Tout parent passe par cette phase qui dure trop longtemps à notre goût, la crise d'opposition de notre bébé.Vers l'âge de 18 mois, cette étape de prise de conscience de soi et du monde extérieur, des limites qui entourent le petit enfant, fait que celui-ci refusera tout systématiquement. C'est un moyen pour lui de s'affirmer, de trouver sa place, les limites imposées et de se mettre en position de force afin de montrer qu'il existe. Ses mots favoris seront alors « non », « nan », « veut pas » ou « pas » et tout autres mimiques de refus jusqu'à des cas extrêmes comme se rouler par terre, se raidir pour ne pas accepter d'être pris à bras, hurler...

Il faut bien saisir par là que le « non » de l'enfant et le « non » de l'adulte n'ont pas le même sens. L'adulte réfléchira avant de donner sa réponse négative, elle sera justifiée, il connaît le pourquoi du refus (danger immédiat, impossibilité matérielle, physique ou respect des principaux moraux). Le « non » de l'enfant n'est là que pour construire sa personnalité en y mesurant les limites imposées par les adultes. Le « non » signifie aussi « je ne suis plus un petit bébé, laisses-moi grandir et m'épanouir ».

Ne refusez pas tout en bloc, jouez votre rôle de parent en expliquant la situation à l'enfant. Faites des compromis s'ils sont possibles (est-ce si grave si ses chaussettes sont dépareillées ?), négociez avec lui, éduquez-le sur le pourquoi de vos demandes et sur ce que ces nons de votre part impliquent (« il faut tenir la main dans la rue à cause des voitures qui ne te voient pas » etc...), Dites-lui que vous aussi avez dû obéir à Papi/Mamie, les enfants adorent savoir que vous aussi avez dû obéir !!

Tous les articles sur La crise d'opposition

La phase d'opposition : généralités
La période du non ou la relation aux autres
Le rôle des parents : instaurer règles et limites à son enfant
Le rôle des parents : ne soyez pas trop exigeant
Quoi dire, quoi faire en cas de grosse crise ?
Témoignage de parents : ils s'en sont sortis !
Les livres pour vous et pour votre enfant pour vous aider à traverser cette étape




    

Ajouter un commentaire :