NetEnviesdebebes

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2012

Payname, le Paypal des service sà la personne, en toutes légalité !

payname

"Le banquier vient de m'appeler, la fin du mois va encore être dur, si je fais pas quelques chose rapidement, ça sera du rouge en vu, et ça c'est pas glop ! Et comme j'ai personne pour garder les enfants, impossible de trouver un job à temps plein ! Que faire... Du ménage ? Du repassage ? Oui bonne idée, une petite annonce à la boulangerie et hop, y a plus qu'à attendre, je croise les doigts !"

Par chance, cette maman virtuelle de plusieurs enfants reçoit rapidement une réponse. Quelqu'un serait intéressé par ses services, mais comment se faire payer légalement, rapidement, et sans aucun tracas administratif, simple, avec Payname bien spur !

Payname, la solution de paiement des services entre particulier type Paypal déclaré à l'URSAFF

C'est la mode, les services au particulier ont le vent en poupe ! Entre petits boulots et aides à domicile, les sites sur le sujet ne cessent de poindre le bout de leur nez. Mais il ne suffit pas de rapprocher demandeurs d'emplois et patrons d'un jour, encore faut-il pouvoir les payer en toute légalité, avec une protection sociale, le tout déclaré à l'URSAFF, et cerise sur le gâteau, sans passer 3h00 en manœuvres administratives à y perdre son latin.

Payname, est la solution de paiement en ligne qui encadre de manière simple et légale le travail ponctuel soit en temps de demandeur d'emploi, soit en tant que recherche de travailleur pour le ménage, repassage, baby-sitting, bricolage, etc.

Reprenons le cas de cette maman. Elle cherche du travail pour arrondir les fins de mois, le tout en voulant cotiser pour sa retraite, être déclarée et assurée en cas d'accident. Avec payname, une fois inscrite en ligne, son patron du moment déclarerait le nombre d'heure et le salaire qu'il lui verserait le tout seulement en quelques clics ! payname se chargerait du côté administratif tout simplement.

Exemple :
Mme Machin embauche cette maman 20€ pour 2h00 de repassage. Sur payname, elle paiera 36€ : soit 20€ pour la salariée et 16€ pour l'URSAFF. Mais grâce à la réduction d'impôt de 50%, elle ne paierait, au final, que 18€ !
i>

A l'inverse cette maman, en cas de besoin, pourra, de ma même façon, embaucher sa baby-sitter habituelle en urgence pour garder la petite dernière, pendant qu'elle se rendra aux urgences avec le grand qui s'est ouvert le front en faisant le zouave près de la table du salon ! mdr

Avez-vous tout compris ? ;-)




    

Ajouter un commentaire :