NetEnviesdebebes

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2012

Avoir des enfants rapprochés : pour ou contre ? un choix ou une surprise ? Comment réagir ?

soeurs

Avoir des enfants rapprochés est un choix de vie, mais aussi parfois un choix fait suite à la plus grande des surprises : la vie qui s’invite !

Après avoir eu son premier enfant, on songe à la future composition de sa famille, à l’avenir, si « bébé1" aura un petit frère ou une petite sœur ; parfois même, on peut se dire qu’on veut tout recommencer, tout de suite, pour avoir des enfants dit rapprochés !

Les enfants rapprochés sont des enfants qui n’ont pas beaucoup d’écart en âge : quand maman se découvre enceinte avant même que le grand ne sache déjà marcher. En âge, on peut dire que des enfants rapprochés sont des enfants qui ont entre 11 et 24 mois d’écart : avec d’une part les enfants très rapprochés (entre 11 et 15 mois) puis les enfants rapprochés (entre 16 et 20 mois), et pour finir ceux avec un écart assez rapprochés (entre 21 et 24 mois).
A partir de 24 mois, soit 2 ans d’écart, on considère que l’écart est « raisonnable ».
Quelle aventure vous dîtes-vous! Il faut être fou? Peut-être un peu oui ! Fou d’amour en tout cas, fou de ses enfants et de la vie que l’on désire mener, à tambours battants.

Étant moi-même maman de deux enfants rapprochés, (ils ont 15 mois et 10 jours d’écart) je peux vous dire que lorsque le papa et moi avons découvert que le test de grossesse était positif à 06h30 du matin et qu’immédiatement après le grand frère s’est réveillé et mis à pleurer dans sa chambre, et qu’il n’avait que 6 mois 1/2… on s’est regardé, et on se l’est dit « mais on est fous!! » C’était pourtant bel et bien un choix : un choix profond, réfléchi, un choix d’amour et de joie. Mais il vrai, un choix complètement fou !

Mais il arrive parfois que par surprise la vie s’invite à notre plus grande stupéfaction, nous laissant sous le choc et dubitatifs sur les choix à prendre… Cette nouvelle est déroutante et déstabilisante pour les jeunes parents qui sont encore à changer les couches de leur bébé, qui n’est pas prêt de marcher, ni de parler, ni d’entrer à l’école pour laisser du repos à la future maman quand elle aura un ventre lourd à porter.

Quel choix prendre lorsque ce bébé n’est finalement pas un choix? Il n’y a bien que vous pour le décider, ni vos amis, ni vos familles, ni d’autres parents dans ce cas ; car la composition de votre famille est votre désir propre. Qui plus est, à une époque où la possibilité de décider presque avec précision le moment où vous souhaitez devenir parents, n’appartient qu’à vous.

De prime abord ne vous précipitez pas face à l’imprévu, ne paniquez ni ne vous culpabilisez pas. Prenez le temps de poser les cartes sur la table. Cette décision devra dans tous les cas se prendre à deux. Elle sera le reflet de vos moyens, de vos espoirs, de vos possibilités. Tout le monde en a conscience, élever un enfant n’est pas de tout repos, alors en élever deux, à la fois, est assurément source de beaucoup de frayeurs…

Alors pourquoi désirer et souhaiter des enfants rapprochés de toute conscience? Parce que tout simplement, avoir des enfants rapprochés est aussi souvent un choix personnel du couple. C’est le mimétisme de sa propre fratrie, quand l’envie de reproduire la composition familiale qui fut celle du papa ou de la maman se manifeste pleinement. Puis parfois par envie de ne pas reproduire une autre composante bien inverse : celle de l’enfant unique.

Avoir des enfants rapprochés devient alors une espérance, qui peut se révéler pleine de surprises…

Nous verrons dans une série de prochains articles les différents aspects qui résultent du choix d’avoir deux enfants rapprochés :

- du point de vue matériel
- pendant la grossesse
- à l’arrivée du nourrisson
- s’occuper du grand tout en maternant le petit
- grandir ensemble pour les deux petits
- les divers problèmes rencontrés
- les bonheurs à la clef

A bientôt sur notre blog !

Article rédigé par Aline S.

Crédit photo : Pixabay 




    

Ajouter un commentaire :