NetEnviesdebebes

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2009

Les insomnies de la grossesse

Cet article s’adresse à toutes les femmes enceintes et oui qui n’a jamais souffert d’insomnie durant sa grossesse et pour les heureuses futures mamans nous verrons quelques conseils pour atténuer ces effets. Un article de Julie D.

Menu :
- Les causes de l’insomnie
- Comment atténuer les insomnies

Les causes de l’insomnie

Souvent les insomnies sont dues à l’anxiété et comment ne pas avoir des moments d’anxiété lorsque l’on doit attendre 9 « longs » mois. De plus à un moment ou à un autre la future maman sera envahie de doute et de crainte et ce même avec une grossesse des plus « normale ».
Mais l’anxiété n’est pas la seule cause d’insomnie, il y a aussi les envies fréquentes d’aller au toilette, le fait qu’il est de plus en plus difficile de trouver une position confortable, les crampes, les remontées gastriques, le mal de dos sans oublier les mouvements de bébé .

Les craintes de la future maman peuvent être liées à son passé, à sa propre santé ou le plus souvent à celle de son bébé. A ce moment là elle se pose beaucoup de questions : « sera -t-il normal ? En bonne santé? Sera -t-il prématuré? ». Les réactions des femmes sont différentes certaines se posent plus de questions que d’autres tout comme certaines seront plus anxieuses que d’autres.

Ce sont ces craintes qui viennent perturber le sommeil de la femme enceinte. C’est pour cela que généralement ces insomnies apparaissent au cours du dernier trimestre car avec l’accouchement qui approche les questions fusent.

Le travail peut lui aussi être source d’insomnie en effet la maman pense à son travail et elle peut donc avoir des difficultés à trouver le sommeil ou alors se réveiller très tôt et ne plus réussir à se rendormir.
Cela peut aussi être du au fait que de par son travail elle n’arrive pas à se programmer des siestes.

Certaines sages femmes préfèrent dire que la future maman dort moins bien car son corps s’habitue à un nouveau rythme celui qui sera le sien une fois que bébé aura montré le bout de son nez.

Comment atténuer les insomnies

Mais donc que faire pour limiter ces insomnies? C’est ce que nous allons voir tout de suite.
Tout d’abord parlez de vos peurs et vos angoisses à votre gynécologue ou à votre sage femme. Ils pourront répondre à vos questions ainsi que vous rassurer sur votre état de santé et sur celui de votre bébé.
Essayez aussi d’éviter au maximum les gens qui ont tendance à saper le moral en vous racontant l’accouchement de la voisine de leur amie qui ne s’est pas très bien passé car chaque grossesse et chaque accouchement sont uniques.

De plus si votre insomnie provient d’un maux du à la grossesse traitez le pour lutter contre l’insomnie. Par exemple si vous avez des remontées gastriques il faut d’abord les traiter avant de lutter contre l’insomnie elle même.

Qui plus est une bonne hygiène de vie peut limiter les insomnies alors voici quelques conseils:
-le soir, prenez un repas léger mais suffisant pour ne pas être réveillée par la faim (en favorisant notamment les sucres lents comme les pâtes ou le riz.)
-évitez certaines substances diurétiques comme la tisane de queue de cerise ou les poireaux
-évitez les excitants comme le thé ou le café et prenez plutôt un lait chaud ou une tisane.
-dormez dans une chambre pas trop chauffée et calme donc bannissez télé et ordinateur.
-prenez un bain moussant et pas trop chaud avant d’aller vous coucher.
-relaxez vous en écoutant de la musique ou en lisant un livre.
- si possible programmez vous des siestes dans la journée pour récupérer
- si vous n’arrivez pas à vous endormir ne vous obligez pas à rester au lit, levez vous et pratiquez une activité calme jusqu’à ce que le sommeil revienne.
Ou alors pourquoi ne pas essayer le canapé certaines femmes enceintes se rendorment plus facilement sur le canapé bien emmaillotée dans une couverture.

Il existe aussi l’homéopathie pour lutter contre les insomnies
-sédatif PC
-tisane à base de camomille une demi heure avant le coucher
-L72 de lehning
-granule de gelsenium, de cofea, d’aconitum ou encore de chamomilla

Et du coté de l’allopathie il existe donormyl .

Par contre que ce soit pour l’homéopathie ou l’allopathie demandez toujours conseil à votre pharmacien ou mieux allez consulter un homéopathe.
Vous pouvez également essayer l’acupuncture mais évitez la phytothérapie car les études sur les femmes enceintes ne sont pas suffisantes.

Si malgré tout vos efforts les insomnies persistent il existe des alternatives médicamenteuses parlez en à votre médecin qui vous prescrira un sédatif léger sans danger pour le bébé.

Ne pratiquez en aucun cas l’automédication.




    

Ajouter un commentaire :