NetEnviesdebebes

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2009

FAQ (Foire aux questions) sur l'échographie

>Trois rencontres avec votre bébé sont programmées au cours de la grossesse. Moment magique pour les parents, l’échographie reste avant tout un acte médical qui s’assure de la bonne santé du fœtus.

Menu :

Qu'est-ce que l'échographie ?

L’échographie est une technique médicale qui consiste à envoyer, via une sonde, des ultra-sons en direction du fœtus, par voie abdominale ou vaginale. La sonde est reliée à un dispositif composé notamment d’un écran qui renvoie ainsi les images en plusieurs dimensions du fœtus et de ses annexes (placenta, liquide amniotique, cordon…) et de l’appareil gynécologique de la maman (utérus, col, artères utérines…).

Les images renvoyées permettent à l’échographiste de prendre des mesures et de les comparer aux mesures moyennes d’un fœtus par rapport à un terme donné, d’obtenir des informations sur la santé du fœtus et ses éventuelles malformations.
Les images permettent également d’avoir des informations sur les échanges mère/enfant via les artères utérines, le cordon, le placenta…Elles permettent d’avoir des informations sur le col (dimensions exactes…), sur des saignements éventuels et déterminer leurs causes, si la grossesse a bien lieu dans l’utérus, de diagnostiquer une grossesse extra-utérine, une fausse couche ou une mort in utero…

L’échographie est donc un véritable outil de dépistage et de diagnostic prénatal mais aussi maternel.

Il y a 3 échographies prénatales obligatoires et remboursées par la Sécurité sociale en France.
L’échographie peut se faire par voie abdominale (la sonde se ballade sur votre ventre), on l'appelle aussi "échographie pelvienne", ou par voie endovaginale (une sonde, munie d’un préservatif et de gel, est introduite par le vagin, elle permet notamment de vérifier le col ou d’examiner le fœtus en cas d’échographie précoce). L’échographie détecte environ 66% des malformations

importantes.

Comment se passe une échographie ? Quelles sont les précautions à prendre avant ?

Selon les cabinets, on vous demandera de venir la vessie pleine ou non (demandez au secrétariat en prenant rendez-vous). Pour une échographie endovaginale, la vessie devra être vide (passez aux toilettes une fois arrivée sur place !).
Par précaution, évitez d’enduire de crème votre ventre dans la semaine qui précède l’échographie.

Lors d’une échographie abdominale, l’échographiste enduira votre ventre d’un gel facilitant le passage des ultra-sons. Il promènera ensuite la sonde en fonction des éléments qu’il souhaitera examiner. Lors d’une échographie endovaginale, la sonde est introduite dans le vagin et « tournée » en fonction des éléments à examiner mais c’est sans

douleur.

Pourquoi le médecin reste silencieux ? Est-ce mauvais signe ?

Pas forcément ! N’oubliez pas que l’échographie est un examen médical, il demande de la concentration au médecin afin de voir si tout va bien ou non pour votre enfant. Soyez un peu patients et attendez la fin de l’examen pour poser toutes vos questions, le médecin y répondra, et souvent…en refaisant une échographie pour vous expliquer !

L'échographie est-elle dangereuse pour moi ou mon bébé ?

L’échographie n’est pas du tout douloureuse. Elle n’est pas dangereuse pour la mère et à ce jour, aucun effet néfaste n’a été relevé sur le fœtus. Elle a cependant une action sur les tissus et à ce titre, et par précautions, il faut limiter au strict nécessaire, le nombre et la durée des échographies.

Que penser de l'échographie affective ?

De nombreuses sociétés proposent désormais de réaliser une vidéo échographique aux futures mamans. Les techniciens réalisant ces vidéos ne disposent d’aucune formation médicale la plupart du temps et s’engagent à ne faire aucun commentaire à visée médicale.
C’est donc bien une échographie de convenance afin de revoir Bébé entre deux échographies mais sans visée médicale, elle ne dispense aucunement de faire les trois échographies, seules reconnues à établir un diagnostic médical.
Le prix peut également être un frein, comptez 90 à 150 euros par échographie affective, sachant que l’échographie médicale est remboursée en partie par la Sécurité Sociale (70% pour les deux premières, à 100% au delà du 6ème mois) et par votre mutuelle (vérifiez votre contrat). On ne connaît pas d’effets néfastes à l’usage de l’échographie mais les données restent récentes (les mamans de trentenaires n’ont pas eu d’échographies lors de leurs grossesses), la prudence s’impose donc.




    

Ajouter un commentaire :