NetEnviesdebebes

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2009

Allitée pendant la grossesse

Tout bascule ! Jusqu'alors, tout se passait bien mais tout à coup on vous oblige à vous reposer voire à vous alliter...Angoisses, culpabilité vous rongent alors...Pourtant souvent, vous n'étes pas responsable et si telle est le cas (conduite imprudente), il est toujours temps de respecter les consignes du médecin pour avoir un bébé en plaine santé !

Menu :
- Quand et pourquoi ?
- Repos ou arrêt complet ?
- Conseils pour la période de repos
- Quand intervient l'hospitalisation ?

Quand et pourquoi ?

- Le repos est souvent prescrit durant la seconde moitié de la grossesse, parfois avant, en cas de menace de fausse couche...
C'est parfois une simple mesure de précaution pour la poursuite de la grossesse dans de bonnes conditions. Mais c'est parfois impératif lors que :

- les contractions sont répétées. Elles sont liés à une hyperactivité de l'utérus qui entraîne une modification du col qui se raccourcit et s'élargit, signes avant-coureurs d'un accouchement prématuré. En vous reposant, le foetus ne pesera plus sur le col.

- Si la poche des eaux se fissure ou se rompt : le foetus n'est alors plus protégé contre les infections extérieures

- en cas de placenta praevia (inséré en bas de l'utérus) accompagné de contractions pouvant entrainer des saignements et le décollement du bord du placenta.

- en cas de retard de croissance du foetus pour faciliter les échanges sanguins entre maman et bébé.

- en cas d'hypertension artérielle pour faciliter également les échanges sanguins entre maman et bébé.

Repos ou arrêt complet ?

Dans la mesure du possible le médecin évitera l'allongement complet afin d'éviter tout risque de phlébite.

Selon le cas, certaines femmes devront juste mener une vie plus calme, d'autres devront éviter de porter des charges lourdes et de faire le ménage. L'arrêt des rapports sexuels peuvent être recommandé. N'hésitez pas à pratiquer avec votre compagnon caresses manuelles et bucales pour votre complicité et votre équilibre à chacun !

Conseils pour la période de repos

- prenez soin de vous, mettez des vêtements confortables et ne passez pas votre journée en pyjama pour votre moral, maquillez-vous, portez quelques bijoux, faites venir un coiffeur ou une esthécienne à domicile, bref, continuez à avoir une vie de femme !

- aménagez votre chambre : gardez à proximité tout ce qui peut être utile (répartoire téléphonique, téléphone,médicaments), achetez de gros coussins pour bien caler le dos (ou achetez une bouée d'allaitement), changez vos draps régulièrement, acheter une beau dessus de lit.

- distrayez-vous et surtout multipliez les moyens de distractions : distractions intellectuelles (pourquoi ne pas vous remettre à la pratique d'une langue étrangères ?), jeux d'esprit que vous trouverez dans des magazines spécialisés, lecture, télévision, tricot, broderie, confection des faire-part de naissance, mise à jour de l'album photo etc...

- demandez de l'aide ! Vos proches seront ravis de vous rendre service et de vous tenir compagnie (tant que ça vous ne fatigue pas trop !). Mettez le papa à contribution (ménage, courses...).

Quand intervient l'hospitalisation ?

Près de 22% des femmes enceintes font un séjour à l'hôpital durant leur grossesse.Parmi les causes d'hopsitalisation figurent la menace d'un accouchement prématuré (37,5%), une hypertension artérielle (13,4%) et un retard de croissance du foetus (5,4%).

S'il y a perte des eaux, placenta praevia qui saigne ou menace d'accouchement prématuré, la maman sera hospitalisée, hospitalisation qui durera de quelques heures (71%) à quelques semaines selon son état de santé et sa vie à la maison (d'autres enfants à la maison ? une aide lui sera-t-elle apportée ?). Au retour à la maison, une sage-femme viendra rendre visite à la maison régulièrement pour surveiller le bon déroulement de la grossesse après ces petits soucis.




    

Ajouter un commentaire :