NetEnviesdebebes

AMP : un peu d'histoire

microscope

La PMA (procréation médicalement assistée) ou AMP (assistance médicale à la procréation) constitue l’ensemble des actes médicaux et paramédicaux ayant pour but d’aider un couple infertile à avoir un enfant.
Plusieurs textes de loi encadrent cette pratique, comme le Code de Santé Publique et la loi de bioéthique (1994, révisées en 2004).

Un peu d’histoire…
Si la pratique de la PMA semble récente, il n’en est fait rien ! En effet, les premières tentatives d’inséminations auraient eu lieu à la fin de 18ème siècle ! Il paraît même que les premiers dons de sperme dateraient d’il y a environ 100 ans !
Cependant, ce n’est qu’à partir des années 60 que le cadre légal de la PMA est posé, tout d’abord aux USA. Il faudra attendre 1973 pour que soient créés les CECOS (Centre d’Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains) en France.
Enfin, en 1978, le premier « bébé éprouvette » voit le jour en Angleterre : Louise Brown (qui est à son tour maman aujourd’hui !). La première française a lieu 4 ans plus tard.
Au cours des années 80, les avancées en matière de PMA sont flagrantes : élaboration de protocoles, mise au point du principe de congélation des embryons pour transfert…
Toutefois, face à ces progrès majeurs, de nombreux professionnels se posent des questions et réclament un cadre juridique et éthique plus clair. En 1994, les premiers textes des lois de bioéthique paraissent, donnant des définitions bien précises de la PMA, des couples pouvant accéder à cette prise en charge, et des limites tolérées.
Définition française officielle : « pratiques cliniques et biologiques permettant la conception in vitro, le transfert d’embryons et l’insémination artificielle, ainsi que de toute technique d’effet équivalent permettant la procréation en dehors du processus naturel » (loi de bioéthique).
Parallèlement, de nombreuses études sont menées, afin de mieux connaître les facteurs associés à la réussite ou l’échec de ces techniques, ainsi que les effets indésirables à court ou moyen terme.

Article rédigé par Adeline DT
Crédit photo : Pixabay

Haut


    

Ajouter un commentaire :