NetEnviesdebebes
recit de naissance de bebe

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2007

Récit d'accouchement d'une maman de 24 ans (voie basse)

Jeudi soir, Titi et moi partons nous coucher et là on se prend un grand fou rire ! fou Je vous dis pas comment la pépette bougeait là dedans ! minipanda
Bref, dans la nuit, une contraction me réveille. Tiens Roulement d'yeux Bon, ça passe je me rendors... J'en ai eu quelques une encore mais très espacé dans la nuit et pas plus douloureuse que ça...
J'ai passé toute la journée de Vendredi avec des contractions plus ou moins régulières et plus ou moins douloureuse... redface
Quand même en fin d'aprèm je me rends compte que ca devient régulier... A peu près toutes les 6minutes. Chéri rentre du boulot.
J'ai essayé de manger mais j'ai du manger sur le fauteuil car je ne supportai plus la position assise sur une chaise...
A 20H30 mes parents et mes frères sont arrivés car ils devaient passer la nuit chez nous car le Samedi mon père et Titi devait aller déménager la soeur chéri en Dordogne.
J'ai réussi à parler avec tout le monde mais j'avais souvent mal. Je me tordais un peu dans tout les sens. J'aimais bien me mettre accroupi ou à genou par terre pour me soulager.

Bref, à 23H tout le monde au lit. Je demande à Chéri de mettre mon fauteuil dans notre chambre car je ne pourrais pas rester allongée.
J'essaye de lire, de dormir, de ne pas penser à mes contractions... mais elles sont fortes, se déclenchent presque toutes les 3min et dès que je suis debout c'est contraction !
Je tiens le coup jusqu'à 2H30. Là je n'en peux plus ! Je me dis que même si ce n'est pas toutes les 2min, on va aller à la maternité quand même. Je me lève pour aller me préparer. Alors debout : contraction, j'enleve le pyj : contraction. A savoir qu'à chaque contraction je m'accroupie et je bouge mon bassin le temps que ça passe... Je mets mon pantalon : contraction, mon haut : contraction. Je vois Chéri qui est dans la salle de bain. Le chat a été le réveillé amour Il se prépare. Moi j'enchaine les contractions... Il descend les affaires dans la voiture et reviens me chercher. Moi je fais 2 pas et je m'arrête pour passer la contraction ! Super ! Faut que je descende un étage et qu'on aille à la mater...
Bref, je m'assois sur les escaliers le temps que Chéri disent à mes parents qu'on s'en va.
On file jusqu'à la mater. Moi je dérouille bien dans la voiture ! Heureusement elle n'est qu'à 5min.
Arrivée là-bas, j'ai enchainé 2 contractions avant d'arrivée à la salle de pré travail ! Y'a même pas 100m à faire...
BRef, j'arrive tant bien que mal à m'installer sur la table pour le monito. La sage-femme m'examine et là elle me sort : "Ben le col est à moitié rétréci et ouvert de 2.. c'est pas pour tout de suite..." MON DIEU ! Choqué Choqué J'en étais malade ! Bref, le monito indique que j'enchaine les contractions toutes les 3 min. Mais dès que je m'endors entre 2 contractions ca devient plus long (5min).
Bref, on va dans une chambre en attendant que ça ouvre... Rebelotte, j'enchaine les contractions tout le long du couloir.
A partir de ce moment là, et même avant le départ de la mater, je n'ai pas dit grand chose. J'entendais à peine ce qu'on me disait et je ne réagissait pas toujours. Mon pauvre Chéri...
Donc on est arrivé dans la chambre vers les 4H du matin. Plus ça allait plus j'avais mal mais les contractions devenaient complétement irrégulières !
A 7H30 je n'étais ouverte qu'à 3 ! A 12H30, ouverte à 4 et à 15H30 toujours 4 limite 5 ! Donc là les nanas ont décidé qu'il fallait faire quelque chose car moi je dérouillais bien ! J'avais vomi 3 fois (l'acide de l'estomac et la bile et "rien") je commencais à trembler de partout. On arrive à dire qu'il me faut la péri car sinon ca risque de stagner.
Me voilà parti dans la salle de travail. J'enchaine les contractions à fond et en plus il fallait que je reste allongée sur la table avec le monito... On me pose la perf je ne sais pas comment ! ça m'a fait mal c'est tout ce que je sais... On me prépare pour la péri ; j'en rêve !!!! Je commence à trembler et impossible de m'arrêter. Mon coeur bat à plus de 155 ! plus que le bébé. Je monte à 188 pendant les contractions. A 16H00 on me fait enfin la péri ! J'ouvre les yeux, je parle, je ne tremble plus. ENFIN ! Je revis un moment ! Je parle à chéri à la sage femme, je me rends compte que je vais donner vie à mon bébé... Bref moment enfin tranquille. J'ai dilaté encore ! 6 ! Ouf toujours ça de gagner.
Ca n'a pas beaucoup duré, j'ai mal en haut du ventre au niveau des cotes à gauche et au niveau du rein droit... ca me brule !!!! La douleur se fait de plus en plus intense... Bref, je redérouille et là la péri ne peut rien faire ! J'ai peur d'avoir envie d'aller à la selle redface mais en fait non... la sage femme regarde où j'en suis et elle me dit que je suis complétement dilater ! qu'il reste qu'un tout petit bourlé de col... Ben alors qu'est-ce qu'on attends pour que je pousse j'ai mal moi ! grrrr
Bref, à 17H30 quand même on se prépare pour l'accouchement ! Je ne sens plus grand chose au niveau du bas ventre et des jambes.
Je commence à pousser comme je peux car je ne sens rien. La nana me dit de pousser où je sens ses doigts mais je ne les sens que très peu... Je ne sens même pas la tête de mon bébé qui passe rien ! Finalement voici mon petit être tout violet ! Il est 18H15. Elle me le dépose sur le ventre. Ca y est ! On est super heureux ! Et la on se dit : Mais c'est une fille ou un garçon ? ! UNE FILLE ! Voila ! Mitsuko ! On la cagole, elle rale un peu.
Pour cadeau de Bienvenue elle me fait un gros caca sur le ventre Roulement d'yeux Embarrassé La coquine ! On lui mets une couche et un bonnet. Elle arrive quand même à me refaire cacanou dessus fou Avec son papa on la cagole on lui parle. On la prend un quart d'heure après pour lui faire un bain, la peser et la mesurer. Moi je pousse une dernière fois pour le placenta. Tout est ok mais je dois être recousu car j'ai des multi déchirures... M'en fou je ne sens rien. J'ai plus mal. Juste la sensation de fourmis dans les jambes. On me raméne ma pepette. On lui fait prendre le sein. Ouch ! c'est douloureux en plus elle ouvre pas la bouche mais on s'en sort.
1heure après, elle repart avec son papa pour qu'on l'habille ; moi on m'installe et me prépare pour partir dans la chambre.
A 20H45 nous voici tout les 3 dnas la chambre enfin seuls. Heureux. Moi je récupére doucement mes jambes. Je mange. C'est pas bon mais c'est pas grave.
Voila !




    

Ajouter un commentaire :