NetEnviesdebebes

Auteur : Valérie | Date : 10/10/2006

Utilisation des huiles essentielles chez l'enfant

huiles essentielles

Les huiles essentielles sont connues pour leur propriétés face aux petits problèmes de santé des enfants. Il faut cependant être très prudent dans leur utilisation, car si leurs actifs sont très puissants, ils ne sont pas tous adaptés au jeune enfant, et peuvent provoquer des allergies.

Il est conseillé d’éviter les huiles essentielles jusqu’aux 3 ans de l’enfant, même en vaporisation. On trouve pourtant de plus en plus de produits destinés aux jeunes enfants qui en contiennent. Si vous souhaitez utiliser des huiles essentielles chez votre très jeune enfant, n’hésitez pas à en parler avec un spécialiste (médecin ou pharmacien) pour être sur de ne prendre aucun risque, en particulier si votre enfant à des risques d’allergie ou de problèmes neurologiques (convulsion, épilepsie par exemple).

Pour l’enfant de plus de 3 ans, les huiles essentielles doivent être diluées dans une huile végétale, et ne pas être ingérées. Elles peuvent être utilisées en inhalation ou en massage, en évitant les muqueuses.

Il faut toujours tester une huile essentielle avant de l’utiliser, en mettant un peu de produit sur la peau de l’enfant, et attendre 24h s’il se produit une réaction (dans ce cas bien entendu il ne faut pas utiliser le produit).

Pour l’utilisation par inhalation, il faut s’assurer que l’huile essentielle est adaptée à cette utilisation. Il faut diffuser le produit lorsque l’enfant est absent, et arrêter la diffusion quelques minutes avant qu’il n’entre dans la pièce. La diffusion peut être réalisée avec un diffuseur électrique ou un humidificateur d’air adapté.

Huiles essentielles d’Arbre à thé, de lavande ou de bois de rose entre autre peuvent être utilisées chez les enfants.

Rappel:

Pendant la grossesse les huiles essentielles doivent absolument être évitées (attention aux nombreux produits cosmétiques naturels qui en contiennent). Pendant l’allaitement certaines huiles essentielles peuvent couper la lactation, et il faut s’assurer que l’huile utilisée est sans risque pour le bébé, il est donc préférable de s’en passer.

Article rédigé par Karine B.

Crédit photo.

Haut




    

Ajouter un commentaire :